Saviez-vous que

... le « Belgian Reactor 2 » assure, avec 4 autres réacteurs installés dans le monde, la production de 90 % des principaux radio-isotopes destinés à la médecine nucléaire ?

Le réacteur BR3 : la clé du démantèlement des installations nucléaires

BR3 outside view 

Le Belgian Reactor 3 ou BR3 est un prototype de réacteur à eau pressurisée qui fut opérationnel de 1962 à 1987. À l’époque, il fut le premier de sa catégorie à être mis définitivement à l’arrêt. Dans le cadre du programme quinquennal « Recherche et Développement technologique dans le domaine du Déclassement des Installations Nucléaires », l’Union européenne a sélectionné le BR3 comme projet-pilote pour étudier le démantèlement de réacteurs à eau pressurisée. Ce type de réacteur ne se retrouve pas uniquement en Belgique, mais également à l'échelle mondiale, la plupart du temps dans des centrales nucléaires.

Le démantèlement d'un réacteur se déroule en plusieurs phases selon un plan de démantèlement. Dans le BR3, nous avons d’abord évacué les éléments hautement actifs. Dans ce cadre, nous avons fait preuve d’innovation dans le domaine des techniques de découpe. Dans la deuxième phase, nous avons démantelé les circuits contaminés. Ensuite, nous avons entamé la décontamination et la démolition de l’infrastructure en béton. Dans quelques années, le BR3 sera entièrement démantelé.