Le réacteur BR2: un réacteur de recherche performant et flexible

BR2 reactor building BR2 reactor cover

Le Belgian Reactor 2 ou BR2 est l’un des réacteurs de recherche les plus performants au monde. Depuis sa mise en route en 1962, ce réacteur fonctionne à l’uranium hautement enrichi, avec de l’eau pressurisée comme agent réfrigérant et modérateur.
Le BR2 joue un rôle de premier plan dans la recherche internationale visant le comportement des matériaux de réacteur. Dans le BR2, nous irradions du combustible et des matériaux destinés à divers types de réacteurs et au programme européen de fusion nucléaire. L’examen après irradiation se déroule dans le Laboratoire de Haute et Moyenne Activité (LHMA).

Dans le BR2, le Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire produit des radio-isotopes. À l’échelle mondiale, le BR2 assure avec quatre autres réacteurs la production de 90 % des principaux radio-isotopes utilisés en médecine nucléaire à des fins diagnostiques et thérapeutiques.
Chaque année, 30 millions de personnes reçoivent un traitement médical à base de radio-isotopes, dont plus de 500 000 en Belgique ; à l’avenir, la demande continuera à augmenter.
D’autres radio-isotopes sont utilisés dans l’industrie. On en retrouve, par exemple, dans les capteurs chargés de déterminer la densité et le taux d'humidité de différentes matières.
Grâce à MYRRHA, le SCK•CEN pourra continuer à assurer la production de radio-isotopes lors de la fermeture du réacteur BR2.

Nous irradions également du silicium avec des neutrons dans le BR2. Cela permet de créer un silicium « dopé », un semi-conducteur de haute qualité, idéal dans les composants électroniques des technologies innovantes et durables. Ainsi, on retrouve notamment du silicium dopé dans les voitures hybrides, les éoliennes et les locomotives de pointe.
Vous trouverez de plus amples informations sur le réacteur BR2 dans la brochure du SCK•CEN : BR2 – Réacteur de recherche aux applications multiples

Radioisotopes Silicon